Biographie   

Gilles Monfort est né en 1981 à la Martinique. Pianiste, compositeur et preneur de son, il a aussi étudié le tuba classique avec Thierry Thibault au Conservatoire de Rennes et Arnaud Boukhitine au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. Naturaliste passionné, il a poursuivi des études universitaires de biologie, étudié l'arachnologie auprès de Jean-Claude Ledoux et est diplômé du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris. En tant que chanteur, il étudie la musique classique dhrupad de l'Inde du Nord depuis 2008 auprès d'Ustad Sayeeduddin Dagar et Ustad Wasifuddin Dagar. Il a également suivit un cursus sur le contrepoint dans la musique vocale européenne de la fin du Moyen Âge à la fondation Royaumont. Mélomane éclectique et curieux, il collectionne les disques anciens du monde entier qui préservent la mémoire des musiques traditionnelle.

Outre une dizaine d'années de tournées internationales comme tubiste et sousaphoniste avec des compagnies d'arts de la rue (Le S.N.O.B., Ulik, Theater Titanick), il a eu de nombreuses collaborations en tant qu'arrangeur, sound-designer, chanteur ou multi-instrumentiste (Alain Weber, François Morel, Ramzi Aburedwan, Mico Nissim, compagnie de théâtre Autour de Peter, collectif de musiques pour l'image Terra Incognita, groupes Coup d’marron, Moon Pallas, collectif Matchimprozic, Disneyland Paris...).

En tant que compositeur, il écrit depuis la fin des années 90 des pièces pour piano, ensembles de musique de chambre, chœur et orchestre, dans une écriture tonale postmoderne qui portent l'influence du courant minimaliste, du jazz, des musiques anciennes et « extra-européennes ». De nombreuses collaborations pour la danse contemporaine et le butō l'ont progressivement amené à incorporer de plus en plus de sons concrets enregistrés sur le terrain pour créer des pièces mixtes et électro-acoustiques. Son travail sonore a été dès lors marqué par une double approche, à la fois naturaliste et musicale. Voyager aux quatre coins du monde pour capturer des sons de la nature sur le vif devient ainsi une manière de concilier la musique avec sa passion naturaliste.

Gilles Monfort est l'auteur d'une quinzaine de bandes son et musiques originales pour des spectacles et des courts-métrages (butō Gyohei Zaitsuet Solène de Cock, compagnies de théâtre Les mots d’images Îlot-Théâtre, compagnie de clown Boutabouh, compagnie Aire de Cirque, compagnies de danse contemporaine L'œil de Pénélope Claire Hurpeau, réalisatrice Sofia Gutman). Il a reçu des commandes de créations sonores pour le festival En chair et en son (2016, avec le partenariat de la sacem) et le Festival de Fès des musiques sacrées du monde (2017).

S'il se consacre principalement aujourd'hui à la composition et au field recording, il ne délaisse pas la scène pour autant : il chante dans l'ensemble de musique médiévale Tormis, accompagne Ustad Sayeeduddin Dagar lors de ses tournées en Europe (chant et tānpūrā), joue du tuba dans le trio de musique improvisée Tétralemme et le quartet de jazz Geheimnis, du piano dans le groupe de rock Aiôn, enfin, il dirige et chante dans le sextet a capella théâtralisé Shower Power.


Quelques travaux

En écoute

En visionnage